Lycée Général Technologique
& Professionnel Brest
Lycée Jules LesvenLycée Jules Lesven

E-Twinning

E-TWINNING EN SECONDE EN ANGLAIS

 

mené par Mme Pallier Le Fer, professeur d’Anglais en 2nde

2 classes, environ 70 élèves

Le projet a été créé à la rentrée 2017 pour l’année scolaire 2017-2018.

Il s’intitule : The European Teen Gazette

 

Nos partenaires européens sont deux lycées : un lycée italien : Lyceo Laura Bassi de Bologne et un lycée suédois : Njudungsgymnasiet de Vetlanda en Suède.

 

La langue de communication est l’Anglais et nos échanges se font par internet.

L’objectif est de nourrir un blog créé uniquement pour le projet. Nous renseignons également au cours de l’année l’espace numérique e-twinning et y téléchargeons des documents.

 

Le blog s’intitule « The European Teen Gazette » et est accessible à tout public à l’adresse suivante (saisie dans la barre d’adresse de votre ordinateur) : www.europeanteengazette.wordpress.com

 

 

Les élèves des classes impliquées dans le projet dans les trois lycées travaillent à l’écriture d’articles et à la production de documents (possibilité de créer des enregistrements, des videos, etc.) qui sont publiés sur le blog ainsi que sur la plateforme e-twinning dans l’espace numérique dédié au projet.

Jusqu’à présent les élèves de 2nde 1 et 2nde3 ont, lors de séances en demi-groupe, fait des recherches encadrées sur internet, rédigé une lettre pour se présenter à leurs partenaires en Anglais, un poème sur eux-mêmes ainsi qu’un portrait chinois puis se sont attelés à l’écriture d’articles sur des sujets de leur choix (sport, musique, photographie, mode, spécialités culinaires bretonnes, le voyage etc.). Ces derniers sont en cours de publication sur le site wordpress du projet. Nos partenaires italiens et suédois (plus avancés dans leurs études) en ont fait de même de leur côté.

Nous avons ensuite travaillé sur des articles concernant des personnalités importantes qui ont marqué notre monde ou l’histoire. A chaque article, les élèves ont pour consigne de s’exprimer personnellement sur le sujet, de donner un avis ou de parler de leur vécu en rapport avec le sujet abordé, de motiver le choix de leur sujet.

Mme Abgrall pour sa part met en place des activités en rapport avec le projet et j’ai l’intention d’étudier le vocabulaire du sport et du corps au cours de l’année en classe de seconde.

D’autre part, afin d’encourager les élèves à lire les articles rédigés par leurs partenaires étrangers et à réagir par rapport à ces articles, je m’apprête à demander aux professeurs suédois et italiens encadrant le projet de préparer avec leurs élèves des questions simples sur leurs articles auxquelles nous répondrons lors de séances en demi-groupes. Il va de soi que nous ferons de même en rédigeant un petit quiz sur chacun de nos articles.

 

Après avoir rencontré quelques difficultés techniques, d’organisation, les élèves semblent s’être accoutumés à cette forme de travail et comprennent ce qu’ils ont à faire. J’insiste sur la nécessité de diversifier les sources lors des recherches afin d’éviter le piège du copier-coller intégral, d’organiser ses idées de façon cohérente et de personnaliser le travail.

Les élèves sont amenés à choisir leur mode de fonctionnement : le plus souvent en groupes de deux voire plus selon les nécessités du travail entrepris ou individuellement (moins fréquent).

Ils apprennent ainsi à se répartir la charge de travail et à coordonner leurs efforts.

Un peu dubitatifs car peu habitués à ce genre d’exigences au début du projet, les élèves de seconde sont maintenant non seulement « rôdé » mais aussi motivés par les tâches qui leur sont confiées et travaillent plus efficacement.

Mme Pallier , Professeure d’anglais au Lycée Jules Lesven

Pratique !
Retrouvez-nous sur

Powered by diasite
Designed by diateam